Vidéothèque

SLAM des SORGUES

Court-métrage réalisé dans le cadre de Les Sorgues à l'école, par la classe de CM2 de Mme Coullier et de M. Jousselme, école Robert Desnos à Entraigues sur la Sorgue, en juin 2020

La Sorgue vue du ciel et sous la surface de l'eau

La Sorgue est notre trésor. Protégeons-la, partageons-la.

Sa source exceptionnelle mondialement connue à Fontaine de Vaucluse,

son tracé particulier dessiné par les Hommes au fil des siècles, ses

eaux fraîches tout au long de l'année, font de la Sorgue et du réseau

qu’elle alimente une rivière d'une grande richesse écologique mais d’une

extrême sensibilité et fragilité.

Le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues mène des actions globales sur la rivière et veille à la cohérence des actions locales.

Voyage au coeur de la Sorgue

Plongez durant 3 minutes au cœur de la Sorgue, via des photographies de

la Sorgue vue de sous la surface de l'eau (Copyright SMBS - Y.

Gouguenheim)

Rétrospective - 20 ans d’actions du SMBS (1998-2018)

Le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues fête ses 20 ans d'existence sur le territoire du bassin des Sorgues en 2018 !

Retour sur 20 ans d'actions menées aux côtés d'acteurs locaux impliqués au quotidien dans la gestion des Sorgues.

Le gouffre de Fontaine de Vaucluse en crue, lundi 2 décembre 2019 à 9h00 - 78 m3/s

Le gouffre de Fontaine de Vaucluse en crue, lundi 2 décembre 2019 à 9h00 - 78 m3/s (SMBS)

Crue des Sorgues du 4 décembre 2019 vue du ciel

Suite aux précipitations conséquentes de fin novembre et début décembre

2019, la Fontaine de Vaucluse a connu une crue relativement importante

de l'ordre de 80 m3/s. La vidéo, réalisée par OSIRIS Environnement pour

le compte du Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues, est une synthèse des

prises de vue réalisées par drone sur le bassin des Sorgues pour

identifier et cartographier les zones inondées par débordements des

Sorgues ou par remontée de nappes.

Débordement des Sorgues (novembre 2019)

L'exsurgence de Fontaine-de-Vaucluse a vu son débit augmenter fortement

suite aux fortes précipitations de la semaine dernière. Celui-ci allant

jusqu'à un débit de pointe de 72,8 m3/s sur la journée du 26/11/19.

L'immense réseau karstique alimentant l'exsurgence possède un

fonctionnement bien particulier,complètement différent des autres cours

d'eau du département comme le Calavon. Ici le pic de crue est écrêté,

limité par les dimensions du réseau karstique sorte de canalisations

naturelles. En revanche on observe une décrue plus longue se traduisant

sur le terrain par des zones inondées pendant plusieurs jours comme

observées sur la vidéo.

Réalisation : OSIRIS Environnement