Réseau des Sorgues

La Sorgue, rivière emblématique de Vaucluse, est aussi appelée « les Sorgues » ou « le réseau des Sorgues ».

La Sorgue est un cours d’eau situé dans la partie sud-ouest du département de Vaucluse. Elle prend sa source à la Fontaine de Vaucluse, franchit la « vallée close » (Vallis Closa) pour rejoindre L’Isle sur la Sorgue, puis s’écoule dans la plaine des Sorgues (secteur situé entre Avignon, Bédarrides et L’Isle-sur-la-Sorgue).

 

Si la Sorgue s’arrêtait à L’Isle-sur-la-Sorgue, avant les ouvrages du site du Partage des Eaux, on ne parlerait que de LA Sorgue. Son fonctionnement serait alors très proche de celui des autres rivières.

Mais, en Provence, une ressource aussi abondante que celle de la Fontaine de Vaucluse  n’a cessé de « donner des idées » aux multiples générations qui ont occupé l’espace de la plaine des Sorgues depuis la période gallo-romaine.

La Sorgue a ainsi été aménagée au fil des siècles, de façon à répartir la ressource en eau de façon optimale sur l’ensemble du territoire. Les hommes ont « forcé » l’eau à circuler dans des endroits où elle ne serait jamais allée naturellement grâce à une succession d’ouvrages hydrauliques (seuils, déversoirs, vannages) qui jalonnent le cours d’eau.

La présence de tous ces ouvrages a permis de transformer la rivière en un vaste réseau de cours d’eau de plus de 500 kilomètres de long :

Ainsi, la Sorgue est devenue LES Sorgues.

Ce réseau hydrographique maillé comprend une trentaine de bras aux noms différents : Sorgue de L’Isle, Sorgue de Velleron, Sorgue de Monclar, Sorgue de la Faible… Tous ces cours d’eau, à l’exception du Canal de Vaucluse, se rejoignent dans la partie aval de la plaine pour se rejeter dans l’Ouvèze à Bédarrides.

La création d'une rivière, la Sorgue (FNE, septembre 2017)