Qualité de l'eau et des milieux aquatiques

Un suivi régulier de la qualité de l’eau des Sorgues et du Canal de Vaucluse est réalisé depuis 2001 par le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues. Globalement, l’ensemble des résultats sur la période étudiée témoignent d’une bonne à très bonne qualité de l’eau des Sorgues. La très bonne qualité de la Sorgue amont lui a permis d'obtenir récemment le label Rivière en bon état.

Des objectifs de qualité au bon état des eaux

Quarante ans après la première loi sur l'eau de 1964 instituant une gestion de l'eau globale et décentralisée, la Directive Cadre sur l'Eau ou DCE, transposée en droit français en 2004, marque un tournant dans la stratégie de surveillance et d'évaluation de la qualité des eaux.
Les objectifs de qualité des réglementations passées deviennent dans la DCE des objectifs environnementaux qui sont principalement pour les eaux de surface :

  • la non détérioration des ressources en eau et des milieux ;
  • parvenir d'ici à 2015 au bon état des eaux ;
  • réduire la pollution due aux substances prioritaires et supprimer les émissions et rejets des substances prioritaires dangereuses.

 

Dans ce contexte, le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues a souhaité dresser un bilan de la qualité des eaux et des milieux aquatiques à l’échelle de son territoire afin :

  • d’apprécier l’état général de la qualité des eaux et des milieux aquatiques du réseau des Sorgues ;
  • de s’assurer de la non dégradation de la masse d’eau « Sorgue amont » ;
  • de suivre l’impact des mesures mises en œuvre et permettant de favoriser l’atteinte du bon état de la masse d’eau « Sorgue d’Entraigues et de Velleron » ainsi que le bon potentiel de la masse d’eau artificielle « Canal de Vaucluse » ;
  • de suivre les perturbations constatées et les impacts potentiels des pressions identifiées (pollutions diffuses ou localisées) ;
  • d’apprécier l’évolution de la qualité de l’eau et des milieux au regard des actions menées dans le cadre du contrat Rivière « Les Sorgues » 2010-2015.

Qu'est-ce que le bon état des eaux ?

Le bon état d’une eau de surface est atteint quand son état écologique ET son état chimique sont bons ou très bons.
L'état chimique est l’appréciation de la qualité d’une eau sur la base des concentrations en polluants (métaux lourds, pesticides, PCB, HAP…) incluant notamment les substances prioritaires. L’état chimique comporte deux classes : bon et mauvais. Le bon état chimique est atteint lorsque les concentrations en polluants ne dépassent pas les normes de qualité environnementale.
L'état écologique est l’appréciation de la structure et du fonctionnement des écosystèmes aquatiques associés aux eaux de surface. Il s’appuie sur ces critères, appelés éléments de qualité, qui peuvent être de nature biologique (présence d’êtres vivants végétaux et animaux), hydromorphologique ou physico-chimique. L’état écologique comporte cinq classes : très bon, bon, moyen, médiocre et mauvais. Il se caractérise par un écart aux conditions de référence qui sont les conditions représentatives d’une eau de surface pas ou très peu influencée par l’activité humaine : le très bon état écologique est défini par de très faibles écarts dus à l’activité humaine par rapport aux conditions de référence du type de masse d’eau considéré.

 

Quels sont les objectifs environnementaux pour les Sorgues ?

La nouvelle unité d'évaluation de la qualité devient, avec la DCE, la masse d'eau. Elle est définie comme un volume d'eau à caractéristiques physiques homogènes et sur lequel les pressions urbaines, agricoles et industrielles sont identiques. Ne sont considérées dans le cadre des bilans qualité des eaux des Sorgues que les masses d’eau de type « cours d’eau ».

Le SDAGE (Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux) Rhône – Méditerranée, conformément aux exigences de la DCE, précise les objectifs d’état des eaux
assignés à chaque masse d’eau. Le réseau des Sorgues, qui comporte près de 180 km de cours d’eau principaux, est divisé en 4 masses d’eau de surface :

  • Masse d’eau « Sorgue Amont » (FRDR384a). Elle est considérée en bon état écologique et chimique et son objectif environnemental est le maintien du bon état. Depuis 2011, aucun déclassement de la qualité n’a été observé.
  • Masse d’eau « Grande Sorgue et Sorgue
    d'Entraigues ; du Partage des eaux à la
    confluence avec la Sorgue de Velleron » (FRDR384d). Elle est considérée en bon état
    chimique mais en état écologique moyen. Son objectif environnemental est le maintien du bon état chimique et l’atteinte du bon état écologique d’ici 2027.
  • Masse d’eau « Sorgue de Velleron ; du Partage
    des Eaux à la confluence avec l'Ouvèze » (FRDR384c). Elle est considérée en bon état chimique mais en état écologique moyen. Son objectif environnemental est le maintien du bon état chimique et l’atteinte du bon état écologique d’ici 2027.
  • Masse d’eau « Canal de Vaucluse » (FRDR3045). Elle est considérée en bon état chimique et bon potentiel écologique. Son objectif environnemental est le maintien du bon état chimique et du bon potentiel écologique.

Où en sont les Sorgues par rapport aux objectifs environnementaux ?

L'état des masses d'eau des Sorgues en 2017 est le suivant :

Masse d’eau « Sorgue Amont » - FRDR384a

La Sorgue amont apparaît en bon état écologique et chimique en 2017 sur toute la masse d’eau. Elle respecte bien les objectifs d’atteinte et de maintien du bon état écologique et du bon état chimique depuis 2015.

Masse d’eau « Sorgue de Velleron, du Partage des eaux à la confluence avec l’Ouvèze » -  FRDR384c

La masse d’eau « Sorgue de Velleron, du Partage des eaux à la confluence avec l’Ouvèze » apparaît en bon état chimique en 2017. Elle respecte ainsi les objectifs d’atteinte du bon état chimique pour 2015 et de son maintien. La masse d’eau présente cependant un état écologique moyen et ne respecte donc pas pour le moment l’objectif d’atteindre le bon état écologique d’ici 2027.

Masse d’eau « Grande Sorgue et Sorgue d’Entraigues, du Partage des eaux à la confluence avec la Sorgue de Velleron » - FRDR384d

La masse d’eau « Grande Sorgue et Sorgue d’Entraigues, du Partage des eaux à la confluence avec la Sorgue de Velleron » apparaît en bon état chimique en 2017. Elle respecte ainsi les objectifs d’atteinte du bon état chimique pour 2015 et de son maintien. La masse d’eau présente cependant un état écologique moyen et ne respecte donc pas pour le moment l’objectif d’atteindre le bon état écologique d’ici 2027.

Masse d’eau « Canal de Vaucluse » - FRDR3045

La masse d’eau « Canal de Vaucluse » présente un bon potentiel écologique et un bon état chimique en 2017. Elle respecte bien les objectifs de maintien du bon potentiel écologique et du bon état chimique depuis 2015.