L'aquifère karstique

La source de la Sorgue est alimentée par un immense aquifère formé de roches calcaires. La circulation de l’eau dans cet hydrosystème est étudiée depuis des années mais présente encore bien des secrets...

Les roches carbonatées qui forment l’aquifère de la Fontaine de Vaucluse datent du Crétacé, et plus précisément de l’Hauterivien supérieur, du Barrémien et de l’Aptien inférieur (de – 123 millions d’années à –113 millions d’années). Ces roches ont été érodées et fracturées au court de l’histoire géologique du massif. L’altération de la roche par l’eau donne naissance au réseau karstique dont les plus grand volumes peuvent être explorés par l'Homme.

 

L’aquifère de la Fontaine de Vaucluse forme un relief remarquable de la région, dont le Mont-Ventoux, la montagne d’Albion et la montagne de Lure sont les principaux sommets. L’aire de collecte des eaux de pluies qui s’infiltrent dans l’aquifère (ou impluvium) s’étend sur environ 1 200 km2.