Les poissons

Le réseau des Sorgues, bien qu’étant un cours d’eau de plaine, est classé en 1ère catégorie piscicole sur les trois quart de son linéaire. Cette configuration est unique en région méditerranéenne. Elle est liée aux caractéristiques très particulières de la Sorgue : eau plutôt fraîche toute l’année, bien oxygénée et de bonne qualité.

La population piscicole observée sur la rivière est de qualité, avec une diversité d’espèces importante et la présence d’espèces rares. De plus, sur la partie médiane du réseau, les poissons en présence forment un mélange totalement atypique : on peut y voir à la fois des carpes et des truites ou des brochets ! Cette richesse a fait vivre pendant des siècles une communauté importante de pêcheurs professionnels jusqu’au début du XXème siècle. Encore aujourd’hui, ces particularités, combinées aux qualités paysagères des bords de Sorgue, lui confèrent une renommée nationale, voire internationale auprès des amateurs de pêche.

Afin de préserver cette faune, diverses actions sont menées par les gestionnaires de la Sorgue :

  • Un Plan Départemental pour la Protection du milieu aquatique er la Gestion des ressources piscicoles (PDPG) des Sorgues a été réalisé pour la Fédération de Pêche et validé par la mission Inter-service de l’eau en 2001. Cet outil dresse un bilan de l’état piscicole des Sorgues et définit les orientations de gestion à mener pour protéger et valoriser ce patrimoine. Ce document est en cours de révision.

Le PDPG actuel des Sorgues découpe la rivière en 3 secteurs :

  1. La Sorgue amont, de la source au partage des eaux à L’Isle-sur-la-Sorgue,
  2. La Sorgue médiane, du Partage des eaux à la RD 942
  3. La Sorgue aval, rattachée à l’Ouvèze de part son contexte cyprinicole