Les Chiroptères

Le Bassin des Sorgues est un milieu favorable pour un grand nombre de chauves souris ou chiroptères.

Le Bassin des Sorgues est un milieu favorable pour un grand nombre de chauves souris (ou chiroptères) du fait :

  • de l’humidité car les chauves souris consomment énormément de moustiques ; 
  • de la combinaison de milieux ouverts -prairies en particulier- et de corridors boisés, importants pour la chasse et les déplacements des chauves souris ;
  • mais également de la présence de bâtiments anciens et la proximité de parois rocheuses (fréquentation pour le gîte et l’hivernage).

Les chauves souris

Les chauves-souris sont des animaux étranges : elles volent avec leurs mains (« chiro »= main, « ptère »= aile), mais sont, comme nous, des mammifères !
Elles peuvent voler dans l’obscurité totale sans percuter les obstacles. En effet, elles émettent des ultrasons par la bouche ou les narines et analysent les échos renvoyés par les obstacles, pour former une image acoustique de leur environnement.

Source : Groupe Chiroptère de Provence

 

Toutes les espèces de chauves-souris présentes en France sont protégées par la Loi française, par les conventions internationales de Bonn et de Berne, et par la Directive « Habitats – Faune – Flore » qui est mise en application dans le cadre du réseau Natura 2000.

Un inventaire des Chauves souris présentes sur le site Natura 2000 des Sorgues a été réalisé en 2002 par le Groupe Chiroptères de Provence. Pour préserver ces espèces rares dites d’intérêt communautaire, des consignes de gestion ont été émises et transcrites dans le document d’Objectifs (DOCOB) du site.

Quatorze espèces, sur les 29 régionales, ont été recensées sur le réseau des Sorgues et ses environs. Compte tenu de la courte période d’étude, ces résultats sont intéressants puisqu’ils représentent plus d’un tiers des espèces présentes en France (34 espèces).